Au-delà du faste, la célébration du premier anniversaire de l’exécutif de la CUB a servi de prétexte à l’organisation d’une journée portes-ouvertes.

La sensibilisation de  l’ensemble des acteurs de la chaine de la dépense publique sur les innovations des nouvelles lois de finances, était au menu de l’un des tableaux de cette journée d’échanges. Il s’est également agi durant cette rencontre d’encourager les populations à sécuriser leurs biens immobiliers à travers l’acquisition d’un titre foncier et des actes d’urbanisme.

La salle des Actes de la Communauté Urbaine de Bafoussam a fait le plein le 25 février 2021, à l’occasion d’une  session d’échanges entre les responsables de la Mairie de la Ville et ses usagers. Cette rencontre qui marquait également le lancement du budget pour l’exercice 2021 a connu la participation d’une centaine d’invités au rang desquels les représentants des services déconcentrés de l’Etat, les opérateurs économique, les conseillers de la communauté urbaine, les journalistes et autres.

Toujours dans le droit fil de cette célébration, une émission radiodiffusée sur la CRTV station régionale a permis de sensibiliser les populations de la ville de Bafoussam sur les actes d’état civil.

Le point d’orgue de cette rencontre restera certainement la toute première conférence de presse de Monsieur Roger TAFAM, Maire de la Ville de Bafoussam. A l’occasion de sa première rencontre avec la presse, Roger TAFAM, Maire de la Ville de Bafoussam a présenté le bilan de la première année de sa mandature. Il a ainsi mis en lumière toutes les actions entreprises dès sa prise de fonction notamment aux plans managérial, social, infrastructurel, d’hygiène et de salubrité de communication et d’urbanisme. A titre d’illustration, l’on retient qu’en matière d’état civil, 958 actes de naissances ont été dressés, 38 actes de mariages et 45 actes de décès dressés. Le Compte administratif de l’exercice 2020 établi à la Somme de 2 174 655 748 FCFA, a connu un taux d’exécution de 68,06% du budget de l’exercice 2020.

Au plan infrastructurel, de nombreuses réalisations ont été enregistrées dans le cadre du Programme C2D. Il s’agit entre autres de :

  • la réhabilitation de 18 tronçons de route (PMUC-stade omnisport-feu rouge, Pharmacie BINAM- Tougang village-Hôpital Régional ; Carrefour Le Maire-deuxième carrefour Evéché- Stade Municipal-entrée polyclinique Tagny)
  • la finalisation des procédures de passation des marchés en vue de la construction des équipements marchands (Marché A et Marché Casa, salle de fêtes polyvalente, le parc de loisirs)
  •  le raccordement de certaines latrines dans les écoles et la construction d’un forage à motricité humaine.

De plus, la Communauté Urbaine a sur fonds propres, procéder au reprofilage de 20 tronçons routiers dans les trois arrondissements, soit 12 kilomètres.

Des efforts encourageants assurément. Toutefois ; au regard de la vision de développement du premier Magistrat Municipal de la Ville de Bafoussam pour la cité capitale de la Région de l’Ouest, de nombreux autres chantiers interpellent la CUB. Il s’agit de manière non exhaustive de :

1- Restructuration Urbaine:

  • Adressage des rues;
  • Modernisation du transport public
  • Amélioration de la mobilité à travers la mise en place d’une signalisation moderne
  • Poursuite de la construction et l’aménagement des voies primaires et secondaire

2- Accès aux services urbain de base

  • Améliorer l’accès à l’électricité et à l’eau potable
  • Multiplier les toilettes publiques dans les lieux à forte concentration humaine (gares routières, écoles, marchés,,,)
  • Construction d’une bibliothèque multimédia

- Informatisation et numérisation de l’état civil avec le concours du BUNEC

- la construction d’un cimetière communautaire 

- L’amélioration de l’éclairage public

3- Promotion du développement économique et protection de l’environnement

  • la reconstruction des principaux marchés de la ville (Marchés  A, B et Casablanca)
  • la mise en place d’un incubateur de projets numérique et d’entreprise
  • La construction d’une station moderne d’épuration des boues de vidange,  
  • la Mise en place d’une unité de traitement et de valorisation des déchets
  • Participation à l’organisation et la gestion des transports publics urbains.
  • La mise en place d’une ferme avicole communautaire semi industrielle;
  • La création et l’aménagement d’une forêt communautaire sur le site de la catastrophe de Gouache
  • Reboisement de certaines zones à risque

4- gouvernance et administration locale »

  • le renforcement des capacités des composantes de la CUB
  • La création d’une Radio communautaire et d’un magazine  d’information et promotion de la communication digitale
  • La création et l’opérationnalisation de la cellule de lutte contre la corruption ;
  • la digitalisation du système de collecte des taxes communales
  • L’acquisition des engins et équipements de génie civil.
Rédigé par : Henri-Mill FETCHOUANG

Souscrivez à notre lettre d'information

Recevez chaque semaine les informations et les opportunités de votre ville.

S'inscrire maintenant